Rawaa LAAJIMI

 

gris Doctorante en économie
gris Institution : Université de Bourgogne
gris Mail : rawaalaajimi@gmail.com

 

 

Sujet de thèse :
« Analyse spatiale des effets de la mobilité des travailleurs sur l’agglomération des industries et la croissance économique régionale : Cas de la Tunisie »

 Début :Octobre 2017

Encadrement : Directrice de thèse : Julie Le Gallo

 

Résumé de thèse :
Cette thèse a pour objectif d’analyser le rôle de l’agglomération industrielle et de la mobilité des travailleurs dans la structuration du paysage économique tunisien. La Tunisie est confrontée à un déséquilibre structurel entre les régions du littoral et les régions intérieures en termes du réseau urbain, de l’infrastructure publique, sociale et culturelle, et des investissements privés et publics. Suite à la révolution du 14 janvier 2011, le débat sur les inégalités économiques régionales, a suscité un regain d’intérêt pour les économistes et les décideurs politiques. Il s’agit en particulier de mettre en place des stratégies de convergence des économies régionales vers des niveaux de développement proches en matière de croissance économique. La croissance et le développement économique ont été guidés en Tunisie, depuis longtemps, par des politiques de développement industriel. Cependant, la liaison entre les politiques industrielles et le développement territorial reste limitée suite à l’oubli de la dimension spatiale régionale. Dans ce contexte, afin d’analyser les disparités et interactions régionales en Tunisie, nous caractérisons tout d’abord les schémas d’agglomération industrielle avec les méthodes statistiques spatiales en espace continu. Ensuite, nous nous concentrons sur les flux de mobilité des travailleurs, puisqu’ils représentent l’une des forces les plus importantes stimulant l’agglomération industrielle et la croissance de toutes les activités économiques. Nos contributions sont de deux ordre. D’une part, au niveau théorique, notre recherche permet de mieux comprendre les flux de mobilité des travailleurs en Tunisie et d’évaluer l’impact de la mobilité de la main d’œuvre sur la croissance régionale et la formation de paysage économique. D’autre part, au niveau empirique, nous mobilisons des outils économétriques innovants.