Axe Groupes sociaux et mondes ruraux (GSMR)

Contacts des animateurs de l’axe GSM

gris DR en sociologie
Institution : INRA
Tél : 03 80 77 24 35
gris Mail : julian.mischi@inra.fr
gris MCF en sociologie
vert Institution : AgroSup Dijon
gris Tél : 03 80 77 28 14
gris Mail : nathalie.joly@agrosupdijon.fr

Qu’est-ce que la ruralité aujourd’hui ?

Cet axe regroupe les sociologues du laboratoire avec un appui en géographie sociale autour de trois sous thématiques de recherche.

Structuration des groupes sociaux

Dans une société aujourd’hui profondément urbanisée, mobile, où les espaces ruraux entrent en interaction forte avec les grands centres urbains, la morphologie sociale des espaces ruraux a-t-elle encore une spécificité ? Les recherches menées ici, dans une perspective ethnographique, statistique et comparative, permettent de comprendre la structuration sociale des espaces ruraux (agriculteurs, sur-représentation des classes populaires d’abord ouvrières, sous-représentation des classes supérieures, multiples résidences…) et la production des groupes sociaux (à la fois par des logiques institutionnelles distanciées comme par des aspects relationnels, localisés).

 

Encadrement, normes et pratiques

Quelles sont les capacités des institutions d’encadrement à impulser les changements sociaux, à diffuser de nouvelles normes et pratiques, notamment autour des incitations environnementales ? Cette question est ici abordée principalement à partir des mondes agricoles (conseil, coopératives, réseaux professionnels, etc.) et pour l’action publique locale (enjeux liés à l’attribution du foncier, etc.). Dans une perspective sociohistorique, les recherches s’intéressent également à la normalisation économique de l’agriculture (gestion des exploitations, patrimoine privé des agriculteurs). Enfin, une attention particulière est portée aux alternatives à l’agriculture conventionnelle et à l’innovation sociale dans les territoires (circuits courts, systèmes alimentaires locaux, empowerment, agriculture urbaine…).

 

Mobilisations et engagements

Quelle place les mondes ruraux occupent-ils dans les conflits sociaux contemporains ? Les recherches menées ici, dans une perspective ethnographique et comparative, s’intéressent aux mouvements sociaux dans les espaces ruraux, aux conflits sociaux localisés (création de Parcs, chasseurs…), à la manière dont les enjeux ruraux (environnement, consommation, etc.) peuvent faire émerger des débats publics à l’échelle nationale et internationale. Elles s’intéressent également à l’implantation locale des partis (PCF, FN…), syndicats ou associations, aux attitudes politiques, aux élus locaux et institutions intercommunales, ou encore aux lobbies en lutte et qui appuient le modèle de l’agriculture de firme versus celui de l’agriculture familiale.

 

Le projet « Encadrement et Sociabilité dans les Mondes Ruraux » est associé à cet axe.